Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Palais des Glaces

DirectionJean-Pierre Bigard
Jauge500
Adresse37 rue du Faubourg du Temple
Emailpalaisdesglaces2@wanadoo.fr
Sitewww.palaisdesglaces.com/
Téléphone01 42 02 05 25
Télécopie01 42 02 10 25

Palais des Glaces

Inaugurée en 1876 sous le nom de Boléro Star et essentiellement consacrée à la chanson, la salle est rapidement rebaptisé Bijou Concert.

1891 à 1894 Albert Schrameck, spécialiste du caf-conc, assure la direction avant d’aller fonder les « Folies Saint Antoine » dans le Xème arrondissement. Le Bijou est alors dirigé par Paul Ruez, futur potentat de music-hall.

Août 1895 Paul Ruez, appelé a de hautes destinées cède la place à Georges Wacquez qui, pendant les deux années de son premier mandat, fait créer 18 pièces, en plus de la traditionnelle partie concert. Plusieurs directions se succèdent ensuite.

29 novembre 1902 Paul Dosogne est le premier à avoir l’idée de changer de genre de l’établissement.

En 1903 il inaugure le « Bijou Théâtre » qui ne présentera que des œuvres dramatiques durant un peu plus d’une saison, sans jamais parvenir à fixer un nouveau public sur sa nouvelle formule.

14 novembre 1903 le « Bijou », salle de music-hall, rouvre ses portes, sou la direction de Emile Keppens et c’est de nouveau le succès : la salle ne désemplit pas.

Septembre 1904 Une ancienne comédienne du « Gymnase », Lucienne Wekins, fait d’importants travaux et rouvre à l’enseigne du « Bijou Théâtre ». L’affiche était composée de reprises d’anciens succès de boulevard. Le public ne suit pas et Madame Wekins, découragée, renonce.

Février 1905 Albert Schrameck reprend la direction et revient au concert. Le « Bijou » retrouve por une courte période un peu de sa vogue d’antan.** Au mois d’octobre de la même année, l’artiste **Georges Cellier effectue la réouverture. Il tient 18 mois et commence alors une valse infernale de direction, prés de 10 en 5 ans.

1912 depuis l’apparition du cinématographe, les salles doivent s’adapter au goût du public. Après 6 mois de fermeture, le « Bijou » cinéma ouvre ses portes. Les tours de chant partagent l’affiche avec les films muets.

1924 Le théâtre et son architecture « fin de siècle » sont détruits et le Grand Cinéma du Palais des Glaces est construit. Sa façade recouverte de miroirs lui vaut son nouveau nom.

1970 La salle est transformée en salle de music-hall et de concerts. Des grands noms s’y produisent dont Nina Simone, Marcel Dadi, Touré Kunda et les Clash.

1980 Le Palais des Glaces est loué à M. Réville et redevient un théâtre.

1988 Le théâtre est racheté par Jimmy Lévy qui le transforme en véritable temple du « One Man Show » et du spectacle d’humour. La liste est longue des comiques ayant foulé le planches du Palais des Glaces

2 avril 1992 Jean-Pierre Bigard arrive à Paris pour s’occuper des affaires de son frère Jean-Marie qui, à l’époque, se produit au Palais des Glaces et le 2 avril 2002 il signe un engagement d’achat de ce théâtre. Depuis le 1er juillet 2002, c’est lui qui, désormais, perpétue la tradition en programmant des spectacles d’humour et de divertissement.