Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Ménagerie de Verre

DirectionMarie-Thérèse Allier
Jauge180
Adresse12/14 rue Léchevin
Emailremi@myra.fr
Sitewww.menagerie-de-verre.org/
Téléphone01 43 38 33 44
Télécopie

Ménagerie de Verre

La Ménagerie de verre est un espace pluridisciplinaire créé en 1983 dans une ancienne imprimerie, consacré à la création contemporaine, au croisement de diverses pratiques d’expression artistique, accueillant régulièrement chorégraphes, performers, vidéastes, plasticiens.

Ancien local industriel réhabilité, situé dans un triangle de vitalité et de mouvement artistique contemporain, au coeur de l’effervescence du 11ème arrondissement, la ménagerie de verre a su imposer sa singularité. Ce lieu de création s’articule autour de trois axes principaux qui se caractérisent par: la production, la diffusion et la transmission.

La ménagerie de verre vise depuis ses débuts à créer des événements de qualité, avec des créateurs contemporains, tout en développant ses projets autour du capital-culture qu'est l'histoire de ce lieu atypique, écrite par les artistes qui y ont marqué leur passage, tels : Carolyn Carlson, Alain Buffard, Jérôme Bel, François Chaignaud, Boris Charmatz, Hemann Diephuis, Nicolas Floc’h, Emmanuelle Huyn, Raimund Hoghe, Nadia Lauro…

C’est en effet devenu un passage obligé de la création contemporaine à Paris. La ménagerie de verre est reconnue par les milieux culturels et artistiques pour les chorégraphes internationaux qu'elle a su promouvoir, les auteurs qu'elle a su découvrir, les créateurs de la mode et de l'image qu'elle a su accueillir.

Ce lieu de recherche conçu pour le travail est un laboratoire d’alchimie. Par la transversalité de son projet artistique, la ménagerie de verre encourage une mixité des formes artistiques et un échange constant entre les créateurs contemporains. Sa liberté et son indépendance lui ont permis d’être à l’écoute de toutes les émergences, et d’affirmer une ligne artistique très identifiée. Elle se positionne comme un lieu de prise de risques où se révèle la force de courants artistiques naissants.