Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Théâtre du Soleil

DirectionAriane Mnouchkine
Jauge500
AdresseCartoucherie Route du Champ de Manoeuvre
Emailsoleil@theatre-du-soleil.fr
Sitewww.theatre-du-soleil.fr/
Téléphone01 43 74 24 08
Télécopie01 43 28 33 61

Théâtre du Soleil

La compagnie du Théâtre du Soleil est une compagnie de théâtre fondée sous forme de Scop par Ariane Mnouchkine en 1964 avec Philippe Léotard, Jean-Claude Penchenat, Roberto Moscoso, Françoise Tournafond. Mnouchkine crée la troupe après avoir suivi les cours de Jacques Lecoq. C'est alors une jeune troupe cosmopolite qui élit domicile dans le 12e arrondissement de Paris, dans ce qui deviendra un nouveau lieu de théâtre : l'ancienne Cartoucherie du bois de Vincennes, où résident aujourd'hui plusieurs autres compagnies.

La troupe invente de nouveaux fonctionnements et privilégie le travail collectif. Le but est, dès cette époque d'avant 1968, d'établir de nouveaux rapports avec le public et de se distinguer du théâtre bourgeois pour faire un théâtre populaire de qualité.

C’est durant l’été 1970 que le Théâtre du Soleil, désespérément à la recherche d’un lieu de travail qui ne soit surtout pas un théâtre, découvre la Cartoucherie grâce à Christian Dupavillon. La troupe s’y installe de façon provisoire au mois d’août afin d’y répéter 1789 La Révolution doit s’arrêter à la perfection du bonheur dont la création se fait à Milan en novembre. De retour à Paris après un véritable succès, le Théâtre du Soleil décide d’aménager la Cartoucherie afin de pouvoir y jouer son spectacle.

La troupe devient rapidement, dès les années 1970, une des troupes majeures du paysage théâtral, tant par le nombre d'artistes qu'elle abrite (plus de 70 personnes à l'année) que par son rayonnement international et son engagement à traiter des grandes questions politiques et humaines, traitées sous un angle universel. La troupe a construit sa propre éthique, attachée à la notion de "troupe de théâtre" semblable à une tribu, une famille : chacun reçoit le même salaire.

Plus original encore, la distribution définitive ne se décide qu'après que les comédiens se soient exercés à plusieurs rôles. La troupe présente souvent ses spectacles en tournée hors de France et accueille souvent à la Cartoucherie des spectacles de troupes internationales. Les décors sont conçus par le scénographe Guy-Claude François.

Le comédien Philippe Caubère, après son départ de la troupe, en a popularisé le fonctionnement grâce à ses spectacles. Il a mis en scène les difficultés relationnelles et les mœurs de celle-ci en lui consacrant de nombreuses pièces en solo à partir de ses souvenirs et de ses notes, rencontrant ainsi un certain succès. Ariane Mnouchkine est sans doute la première directrice d'un théâtre public à ouvrir elle-même les portes au public, à déchirer les contremarques, à permettre au public d'assister au maquillage et à lui offrir à manger (de fameuses soupes).

Les spectacles du Soleil ont toujours été des spectacles engagés d'une manière ou d'une autre, avec une parole critique sur l'époque, cherchant à avoir une vraie fonction sociale dans la société. Ils sont porteurs d'une dimension humaniste et politique au sens noble du terme. Ariane Mnouchkine a fait une grève de la faim, en 1995, contre les massacres en Bosnie-Herzégovine. Elle a pris la tête d'un collectif d'artistes en faveur des Africains sans papiers en 1996, abrités quelque temps à la Cartoucherie même.

En 2011, pour ne pas plier devant les contraintes de temps, et donc d'argent, qu’il affronte lors du tournage du film tiré des Naufragés du Fol Espoir, le Théâtre du Soleil lance le concept de DVD-mécène, une souscription auprès de son nombreux et fidèle public.