Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Le Trianon

DirectionJulien labrousse, Abel Nahmias
Jauge1090
Adresse80 boulevard de Rochechouart
Emailcontact@letrianon.fr
Sitewww.letrianon.fr/
Téléphone01 44 92 78 00""
Télécopie01 72 70 36 02

Le Trianon

Bâti en 1894 à l'emplacement du jardin de l'Élysée-Montmartre, le Trianon-Concert, premier nom de cette salle de spectacles, accueille dès l'année suivante de célèbres artistes comme Mistinguett, La Goulue, Grille d’égout, Valentin le désossé. Mais en 1900, alors que la Belle Époque bat son plein, un incendie détruit la salle et une partie des dépendances de l'Élysée-Montmartre.

L'architecte Joseph Cassien-Bernard (élève de Charles Garnier et concepteur du pont Alexandre-III) entreprend la reconstruction de l’établissement qui est inauguré fin 1902 sous le nom de Trianon-Théâtre.

Rebaptisée au fil des modes et des circonstances, la salle de spectacle se nomme successivement théâtre Victor-Hugo (1903), Trianon-Lyrique et enfin Trianon. En 1908, c'est une succursale de l'Opéra-Comique spécialisée dans l'opérette.

En 1936, le Trianon se consacre au music-hall, avec des artistes tels qu'Yvette Guilbert, Marie Dubas, Fréhel ou Pierre Dac. Un peu avant la Seconde Guerre mondiale, le cinéma récupère cette belle salle de 1000 places avec deux niveaux de balcons (comme au Grand Rex) que fréquente Jacques Brel au début des années 1950 et où il écrit certains de ses textes.

Dans les années 1980, le cinéma en salles traverse une crise de fréquentation : les salles dites « populaires » ferment les unes après les autres. Le Trianon, qui propose des films d'aventures et de karaté, ferme à son tour ses portes en 1992.

Depuis, le Trianon s’est tourné vers une programmation variée : théâtre, concerts classiques ou de variétés avec Carla Bruni, Julie Zenatti ou encore Benabar, mais aussi opéras, opérettes, comédies musicales, show cases, défilés de mode, avant-premières de films, divers spectacles ou festivals. Il accueille la phase finale des auditions de l'émission Nouvelle Star depuis 2003. Les Wriggles y ont également enregistré un spectacle le 23 septembre 2005. Le Trianon a accueilli, par ailleurs, la chanteuse Rihanna en novembre 2012 à l'occasion de sa tournée promotionnelle 777 Tour pour promouvoir son album Unapologetic. Le 26 juillet 2014, un autre évènement encore rare en France y a eu lieu, les phases finales d'une compétition de sport électronique : les Nation Wars.

Inscrit à l'inventaire des Monuments historiques en 1988, il a été racheté par Julien Labrousse et son associé Abel Nahmias et complètement restauré en 2009 et a rouvert au public en 2010.

Au rez-de-chaussée se trouve « Le Petit Trianon », un café-restaurant conçu dès l'origine de l'établissement et à nouveau en activité depuis mai 2011 après 20 ans de fermeture.