Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Le Carreau du Temple

DirectionLucie Marinier, Sandrina Martins
Jauge250
Adresse4 rue Eugène Spuller
Email
Sitewww.carreaudutemple.eu/
Téléphone01 83 81 93 30
Télécopie

Le Carreau du Temple

La ville dans le cadre de la rénovation urbaine voulue par Napoléon III et le préfet Haussmann, décide de le remplacer par une structure métallique, plus sure face aux fréquents incendies, et lance un concours d’architecture qui sera remporté par l’architecte Jules de Mérindol en 1860.

Sa façade monumentale s’ouvre sur la rue du Temple. Le marché avec ses pavillons de métal, de verre et de briques, peut accueillir plus de 2000 places pour les vendeurs.

Cependant le marché décline et en 1892 il ne reste plus qu’une centaine de marchands. En 1901, la Ville de Paris envisage la démolition d’une partie des pavillons alors désertés, pour effectuer une opération immobilière sur les terrains ainsi récupérés. La presse s’empare alors du sujet, et publie de nombreux reportages sur la fin du marché du Carreau du Temple.

En 1904, il est choisi pour abriter la première Foire de Paris.

*Dans les années 1920 la démolition du dernier tiers subsistant est également mis à la vente en 8 lots seul un lot trouve acquéreur avant la grande crise de 1929 et abrite encore aujourd’hui des logements sociaux de la RIVP. Après la II Guerre Mondiale il devient un haut lieu de la fripe parisienne. Il périclite cependant progressivement et dans les années 70 plusieurs projets visant à sa destruction définitive sont présentés.

En 1982, toujours très attachée à ce lieu, la population locale réussit à faire inscrire à l’inventaire des Monuments historiques l’unique bâtiment restant, écartant ainsi définitivement tout risque de démolition future.

Dès 2001, le maire de Paris Bertrand Delanoë fait part de sa volonté de restaurer entièrement le bâtiment. Lors d'un concours d'idées lancé en 2003, 133 projets sont déposés, puis synthétisés en trois propositions de projets, soumises en février 2004 à un vote local. Les personnes habitant, étudiant ou travaillant dans le 3ème arrondissement sont alors appelées à participer à cette grande expérience de démocratie participative. Aux termes d’un concours d'architecture en 2007, le projet est confié à l’agence studioMilou architecture dirigée par l'architecte Jean-François Milou. Cette agence a notamment réalisé de nombreux projets de reconversion de bâtiment historiques et la création de Musées (Cité de l’auto à Mulhouse, Cité de la mer à Cherbourg, Place de la Brèche à Niort, Singapore National Art Gallery, etc…).

En 2011 ont lieu des fouilles archéologiques puis les travaux d'aménagement.

En septembre 2012, Jean-Luc Baillet est nommé Directeur Général du Carreau du Temple pour développer un projet d'activités de loisirs, événementiel et culturel. À l'occasion de la Nuit blanche 2013, le lieu a été ouvert pour la première fois à nouveau au public, avant son inauguration officielle le jeudi 20 février 2014.

En mai 2015, Lucie Marinier et Sandrina Martins ont été nommées par la Ville de Paris, co-directrices générales du Carreau du Temple autour d'un projet centré sur les usages urbains contemporains.