Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Odéon Théâtre de l'Europe

DirectionStéphane Braunschweig
Jauge800
AdressePlace de l’Odéon 2 rue Corneille
Emailcontact@theatre-odeon.fr
Sitewww.theatre-odeon.fr/
Téléphone01 44 85 40 40
Télécopie

Odéon Théâtre de l'Europe

Le 9 avril 1782 Marie-Antoinette inaugure le Théâtre-Français. Il répond aux théories émises dès 1760 par Quatremère de Quincy, à propos de la fonction du théâtre en tant que monument public: "Un monument de cette espèce doit être considéré non comme une maison d'habitation mais comme un lieu public, à la jouissance duquel tous les citoyens ont droit de prétendre..."

En 1796 le Théâtre-Français prend le nom d'Odéon, de l'antique "Odeum", lieu où l'on chante, où l'on déclame en chantant.

Le 18 mars 1799, l'Odéon est la proie des flammes. En 1808 a lieu la première restauration de L'Odéon qui rouvre ses portes en juin 1808 sous le nom de "Théâtre de Sa Majesté l'Impératrice et Reine"

1808-1818 : L'Odéon brûle une seconde fois le 20 mars 1818 Les quatre façades, le grand foyer, les corridors, les grands escaliers, les escaliers de communication et les loges des acteurs ont été préservés."

En septembre 1819 le théâtre ouvre sous le nom de Second Théâtre-Français, reconstruit sous les directives de Baraguey, architecte de la Chambre des Pairs. Par ordonnance de Louis XVIII l'Odéon est assimilé à la Comédie-Française

En mars 1888 Installation de l'électricité inaugurée sur la scène, dans la salle et toutes les dépendances du théâtre

1959 : L'Odéon-Théâtre de France est confié à Jean-Louis Barrault. La concession lui est accordée par André Malraux, ministre d'État chargé des Affaires Culturelles.

En 1965 Malraux inaugure le plafond d'André Masson, évocation flamboyante de figures mythiques empruntées à Eschyle, Kleist, Shakespeare et Claudel.

*En avril 1966 Scandale provoqué par la création des Paravents de Jean Genet mis en scène par Roger Blin, pièce qui exacerbe les passions du conflit algérien.

En mai 1968 au cœur de la contestation, l'Odéon est envahi par les étudiants, à la sortie d'une représentation. Le gouvernement recommande de laisser faire et de discuter. Il en résulte un mois d'occupation agitée qui coûtera sa place à Barrault, finalement abandonné par Malraux.

1990 – 1993 : décret du 1er juin 1990 qui donne à l'Odéon son titre de Théâtre de l'Europe, consacre son indépendance en tant que "maison commune du théâtre européen" et renforce sa mission de "vivifier le patrimoine dramatique de l'Europe".

1996 – 2002 Georges Lavaudant est nommé directeur artistique de l'Odéon pour un mandat de cinq ans.

2002 – 2006 : Quatre années de travaux

En mai 2005 la salle des Ateliers Berthier est attribuée officiellement à l'Odéon comme deuxième salle.

En 2007 Olivier Py est nommé directeur artistique de l'Odéon pour un mandat de 5 ans.

En mars 2012 Luc Bondy est nommé à la tête de l'Odéon

En janvier 2015, Stéphane Braunschweig est nommé à la direction de l'Odéon-Théâtre de l'Europe.