Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Théâtre de Poche

DirectionPhilippe et Stéphanie Tesson, Charlotte Rondelez
Jauge124 et 90
Adresse75 boulevard du Montparnasse
Emaillaurent.codair@theatredepoche-montparnasse.com
Sitewww.theatredepoche-montparnasse.com/
Téléphone01 45 44 50 21
Télécopie

Théâtre de Poche

Construit en 1942 par Marcel Oger, *Le Théâtre de Poche est inauguré en 1943 en pleine Occupation. L’établissement est à l'origine un café ne disposant que de 60 places, d'où son nom. Cela ne l'empêche pas de devenir rapidement un lieu très prisé où se produisent tous les artistes de l'avant-garde : Marguerite Duras, Roland Dubillard, Slavomir Mrozek, etc.

Le théâtre a été dirigé par Pierre Valde, France Guy de 1951 à 1953.

Théâtre de Poche

En 1956, Renée Delmas, alors jeune comédienne, prend la direction du théâtre acheté par son père. Ayant repéré Etienne Bierry qui déploie ses talents à la radio, elle lui propose une association artistique, qui ne laisse pas leurs cœurs en reste : les voilà bientôt alliés à la ville comme à la scène ! Leur première entreprise consiste à agrandir la salle, plateau et sièges, puis les voilà partis pour une aventure qui durera 56 ans. En chemin, ils feront deux enfants, à qui ils transmettront la passion des leurs métiers : Marion et Stéphane. Marion est metteur en scène et comédienne, et on lui doit quelques-uns des succès les plus récents du Poche : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Zweig, L’Illusion comique de Corneille, la Ronde de Schnitzler. Stéphane est comédien et il a joué dans beaucoup de spectacles du Poche, mais on le retrouve sur d’autres scènes ou écrans…

Le Théâtre de Poche a cultivé, sous l’égide de Renée Delmas et d’Etienne Bierry, son image de lieu de création, fidèle à sa réputation de qualité. Ionesco, Billetdoux, Dubillard, Weingarten, Israël Horowitz, Louis-Charles Sirjacq, Victor Haïm, Daniel Besse, Eduardo Manet… et tant d’autres auteurs y ont étrenné leurs œuvres durant ce demi-siècle où le Poche a joué un rôle-phare dans la découverte de ces écritures modernes, qui s’inscrivent désormais dans l’Histoire du XX ème siècle. Etienne Bierry jouait avec la personnalité fougueuse qu’on lui connaît et mettait en scène les textes justes, universels, qu’il exhumait de ses nombreuses lectures ; Renée Delmas administrait, gérait, gouvernait ce petit royaume familial d’une main devenue experte.

Depuis 1984, une deuxième salle de 100 places double la capacité d'accueil et permet une programmation plus variée.

Décembre 2011 La nouvelle équipe qui a repris les rênes du théâtre a souhaité raviver l’aspect de ce lieu mythique, sans rien lui retirer de sa personnalité. Outre la salle du rez-de-chaussée (124 places), dans laquelle sont nées de grandes pièces d’Audiberti, Ionesco, Billetdoux, entres autres et qui a été entièrement rénovée, le théâtre s’est doté d’un foyer, lieu de restauration, d’accueil et de rencontres.

Il a également rouvert la salle du sous-sol (90 places), en sommeil depuis des années, sous le nom de « Petit Poche », qui se veut le lieu des surprises. Il est avant tout destiné aux compagnies désireuses de présenter un travail de troupe, qui mêle la qualité du texte à une exigence d’interprétation et à un désir de fédérer les publics par l’audace, l’originalité et la fantaisie de sa proposition.

2012 : Philippe Tesson reprend le Théâtre de Poche-Montparnasse et entame une série de travaux.

2013 : Le 15 janvier, le Théâtre de Poche-Montparnasse rouvre ses portes sous la direction de Stéphanie Tesson et Charlotte Rondelez.