Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Théâtre de Paris

DirectionRichard Caillat, Stéphane Hillel
JaugeGrande salle 1100, Salle Réjane 300
Adresse15 rue Blanche
Emailinformations@theatredeparis.com
Sitewww.theatredeparis.com/
Téléphone01 48 74 25 37, 01 42 80 01 81
Télécopie01 48 74 28 09

Théâtre de Paris

Vers 1730, sous Louis XV, le duc de Richelieu se fait construire un lieu où il peut organiser des spectacles de son choix dans une vaste campagne plantée d'arbres.

En 1779, le baron d'Ogny achète l'endroit, qu'il rebaptise Folie-Richelieu. Elle est dirigée par Fortunée Hamelin, une jeune femme très en vue du tout-Paris mondain sous le Premier Empire.

De 1810 à 1812, elle abrite le parc d'attractions du Tivoli.

En 1851, l'église de la Sainte-Trinité puis démolie par le baron Haussmann en 1861 pour être reconstruite à son emplacement actuel, une centaine de mètres plus bas, et remplacée par un hall de loisirs qui va de la rue de Clichy à la rue Blanche avec, entre autres, un « skating », une grande patinoire « à roulettes » très en vogue à la Belle Époque.

Théâtre de Paris

En 1880, une partie de la patinoire devient grâce aux architectes Aimé Sauffroy et Ferdinand Grémailly le Palace-Théâtre puis, après restauration en 1891 par Édouard Niermans, le Casino de Paris.

1896 Dans les premières années du théâtre, Lugné-Poë, alors directeur, va faire découvrir aux parisiens les auteurs nordiques tels que Ibsen, Strindberg... C'est aussi dans cette salle que Firmin Gémier en 1896 a lancé son fameux "Merdre !" lors de la création de Ubu Roi d'Alfred Jarry.

En 1906 La grande comédienne Réjane rachète le théâtre, fait de grands travaux de rénovation et lui donne son nom. Il devient donc le Théâtre Réjane et connaît un triomphe en 1913 avec Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou (le rôle titre était tenu par Réjane elle-même).

En 1918 Léon Volterra reprend le théâtre et le baptise de son nom actuel le Théâtre de Paris. Après quelques comédies peu connues, se crée en 1929 l'un des plus grands succès du théâtre, Marius de Marcel Pagnol avec Raimu et Pierre Fresnay, Orane Demazis et tous les autres(immortalisé ensuite au cinéma) et, en 1931, la suite avec Fanny.

En 1948 Marcel Karsenty et Pierre Dux reprennent la direction du théâtre. Les années 50, sous leur direction, sont marquées par de nombreuses créations.

En 1955 Elvire Popesco, "la Réjane roumaine" et Hubert de Mallet deviennent à leur tour directeurs du théâtre, modifient les structures et rénovent la salle. En 1956, Ingrid Bergman vient jouer Thé et Sympathie devant un public parisien enchanté d'applaudir une vedette internationale.

En 1958 A la place de l'atelier de costumes, Elvire Popesco et Hubert de Mallet font édifier une salle de théâtre d'Art et d'Essai d'environ 300 places. Elle s'appellera tout d'abord Théâtre Moderne avant de devenir le Petit Théâtre de Paris (nom actuel). Cette année là, dans la grande salle est présenté Dommage qu'elle soit une P... de John Ford, dans une mise en scène de Lucchino Visconti avec Romy Schneider et Alain Delon.

1965-1975 le nouveau directeur Alain de Leseleuc va monter d'excellents spectacles tels que Le Retour de Harold Pinter, La Péricole de Jacques Offenbach...

En 1975 Robert Hossein prend la direction du théâtre et propose plusieurs chefs-d’oeuvre d'Offenbach : La Belle Hélène, Le Pont des Soupirs, La Vie Parisienne...

En 2003 Le metteur en scène Stéphane Hillel prend la direction du Théâtre de Paris.

En janvier 2013, le Théâtre de Paris fut racheté par la société vente-privée.com fondée par Jacques-Antoine Granjon, associé à l’homme d’affaire et producteur Richard Caillat et à Stéphane Hillel, acteur, metteur en scène et directeur du Théâtre de Paris.