Théâtres Parisiens

Retour à la liste des théâtres

Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique

DirectionClaire Lasne Darcueil
JaugeThéâtre 429, Salle Louis Jouvet 120
Adresse2 bis rue du Conservatoire
Emailrelations.publiques@cnsad.fr
Sitewww.cnsad.fr/
Téléphone01 42 46 12 91
Télécopie

Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique

Le CNSAD, dit « Le Conservatoire » ou « Le Cons' », faisait d'abord partie du Conservatoire de musique et de déclamation, anciennement École royale de chant et de déclamation fondée en 1784. La déclamation n'était vue, aux débuts du Conservatoire en 1795, que comme une partie de la formation musicale.

C'est le décret du 3 mars 1806 qui met en place un véritable enseignement de l'art dramatique. Par la suite, la déclamation fera cependant un peu figure de « parent pauvre » de l'enseignement du Conservatoire. Les élèves comédiens figuraient aux côtés de leurs homologues musiciens lors des séances de remises de prix ou des exercices publics, qui avaient lieu occasionnellement sous la Restauration et beaucoup plus régulièrement à partir de 1841.

En 1943, il fait l'objet d'une décoration murale de trois panneaux peints par Maurice Brianchon et son épouse Margueritte Louppe. En 1946, le Conservatoire est divisé en deux, musique d’une part et art dramatique de l'autre. L'art dramatique reste dans les murs et la musique déménage rue de Madrid. Il devient donc Conservatoire national d'art dramatique, et enfin Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1968, avec Antoine Vitez. Il compte parmi ses directeurs éminents Marcel Bozonnet de la Comédie-Française, Daniel Mesguich ou encore Claude Stratz.

1971 Le décret n° 71-328 du 29 avril 1971 du Premier Ministre et du Ministre des affaires culturelles crée et porte règlement organique du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dont le règlement intérieur est établi par arrêté du ministre des affaires culturelles. Ce décret n’a été remplacé que 40 ans plus tard en mai 2011.

1974 Jacques Rosner, disciple de Roger Planchon, est nommé à la tête du Conservatoire. Cette nomination marque une volonté de renouveau du Ministère chargé de la Culture. Jean-Pierre Miquel arrive à la direction du Conservatoire en 1983.

Daniel Mesguich (futur directeur) est nommé professeur en 1983, ainsi que Gérard Desarthe.

Claire Lasne Darcueil (future directrice) entre comme élève au Conservatoire en 1987.

1991 Le décret n° 91-729 du 23 juillet 1991 prévoit que le Conservatoire national supérieur d’art dramatique est inscrit sur la liste des établissements d’enseignement public de la musique, de la danse et de l’art dramatique dont la responsabilité et la charge incombent entièrement à l’État.

Marcel Bozonnet, directeur de 1993 à 2001, valorise les cours de chant et de danse et les place au coeur de la formation artistique en les rendant obligatoires.

Claude Stratz, directeur de 2001 à 2007, poursuit la réforme engagée par son prédécesseur.

Daniel Mesguich, directeur de 2007 à 2013, replace les cours d’interprétation au centre de la formation.

En mai 2011, un nouveau décret statutaire reconnaît au Conservatoire le statut d’établissement public à caractère administratif et celui d’établissement d’enseignement supérieur.

Le 25 avril 2012, un décret du Président de la République nomme Monsieur Hervé-Adrien Metzger premier président du conseil d’administration du Conservatoire. Il est conseiller maître à la Cour des comptes.

En novembre 2013, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, propose au Président de la République de nommer Claire Lasne Darcueil à la direction du Conservatoire. Elle est nommée par décret du Président de la République en date du 6 décembre 2013.

Le 28 novembre 2016, son mandat est renouvelé par arrêté de la ministre chargée de la Culture, Audrey Azoulay.